Qui suis-je ?

Aujourd’hui j’ai envie de me présenter à toi d’une manière différente que dans l’A propos.

Tu arrives sur ce blog et tu demandes mais qui est-elle ?

Eh bien, je suis moi !

Je suis Stéphanie.

Je suis un petit bout de femme de 39 ans (au moment où je rédige cet article : et oui, je vieillis chaque année) avec du peps et de la vitalité, des qualités et des défauts, des passions et des choses que je déteste.

Je suis un être humain quoi ! Comme toi ! Et là je t’entends pousser un souffle de soulagement ! OUF, ce n’est pas un robot !

Je suis une maman de deux garçons de 5 ans et 2 ans (au moment où j’écris cet article, eux aussi prennent une année de plus chaque année mais à leur âge on appelle cela grandir !).

Je suis la femme de mon chéri officiellement depuis 2 ans (au moment où j’écris cet article, et oui car…bref tu as compris le temps passe).

Ce que l’on dit de moi :

Que je suis une femme déterminée et un peu têtue : quand j’ai une chose en tête, je fais tout pour l’obtenir.

Que je suis une femme pleine de vitalité, de punch et de joie de vivre. (Je te rassure ce n’est pas tout le temps, j’ai des temps de tristesse et de doute).

Que je suis une passionnée : quand un sujet m’intéresse on ne m’arrête plus.

Que je suis casse pied.

Que je suis bavarde.

Que j’adore m’occuper des enfants, des miens et de ceux des autres, soit en les gardant, soit en faisant des activités ensemble.

Que j’ai de la patience avec les enfants.

Mon mari me dit souvent que je suis une femme forte et que c’est cela qui l’a séduit chez moi. (Je commence seulement à le voir. Il a vu avant moi, ma personnalité que je cachais.)

Mes passions :

Ce que j’aime dans la Vie en premier lieu c’est mon mari, mes enfants, ma famille. Il s’agit de ma valeur la plus haute.

En tant que maman « non sco » (ne scolarisant pas ses enfants à l’école), le temps pour moi, pour mes loisirs est difficile à caser mais très important. Tout est une question d’organisation (Ha Ha) et tu verras que l’organisation et moi, nous commençons tout juste à nous apprivoiser pour créer une grande amitié !

Ce que j’aime faire c’est lire, jouer avec mes enfants, rire avec mes enfants, faire des photos et des vidéos avec eux, créer des activités pour et avec eux.

Depuis un an, je me suis mise au théâtre. J’adore cela. C’est ressourçant. Il s’agit d’un de mes moments pour moi. Cette activité m’a fait prendre de l’assurance et me permet de m’épanouir de plus en plus.

Depuis 10 ans, je pratique l’aïkido. Cet art martial m’a aidé à traverser des périodes difficiles de ma vie. Il est vrai que depuis ma deuxième grossesse, j’y vais moins régulièrement. Il s’agit cependant d’une activité que j’apprécie et qui me fait évoluer. Il s’agit vraiment d’un état d’esprit.

Je fais régulièrement du Yoga, à la maison, avec mon mari. Et ce qui est génial c’est que nos enfants nous imitent et font du yoga également, en reproduisant les exercices que chacun apprécie !

J’ai déjà pratiqué d’autres activités plus artistiques qui me passionnent mais que je ne peux actuellement pas pratiquer, tel que la sculpture, la peinture, la couture, les arts créatifs (…).

Tout est une question de choix et de priorité. Je les questionne constamment.

Le temps qui passe

Ma vie : en grandes lignes

Je vais être très succincte, j’en parle plus profondément dans mon livre : Sur Le chemin d’une maman.

Mon enfance : J’étais aimée par ma famille et entourée. Je me sentais cependant un peu en décalage.

Mon adolescence : Elle a été mouvementée et peu agréable dans mes souvenirs. Je me sentais rejetée.

Mon passage à l’âge adulte : j’étais contente de quitter cet état d’enfance et de devenir adulte sans en peser et connaître toutes les conséquences.

Ma vie d’adulte : Au début, elle a été dans la continuité de mon enfance. Puis, j’ai évolué notamment à différents épisodes : une relation malsaine avec un homme, un burn-out et le fait de ne pas pouvoir avoir d’enfants pendant un certain temps.

Puis, cela m’a fait grandir, évoluer et changer. J’ai rencontré de nouvelles personnes dont mon mari. Nous avons évolué et « grandit » ensemble. Nous avons mis des choses en place pour accueillir nos enfants. Nous avons construit notre foyer à notre image.

Mes choix de vie :

Nous vivons actuellement dans une maison à « la campagne parisienne » (Si, si, ça existe : les chants des oiseaux au printemps, les pas des animaux dans la neige ou la vue de la terrasse sur la vallée forestière en face en sont les preuves !)

Lorsque j’étais enfant, j’avais l’idée d’avoir une famille avec un mari et des enfants dans une maison. Pour l’instant, tout est ok.

Je pensais également, que nos enfants iraient à l’école et que nous irions travailler tous les deux chacun de son côté. Nous profiterions des week-ends et des vacances en famille. C’est là que la réalité prend ses distances avec le rêve.

En effet, avec mon mari, nous avons fait le choix de l’Instruction En Famille (IEF).

Et là je t’entends déjà dire : « mais qu’est-ce donc cette bête-là ? ». Tu peux remplacer ce terme par « école à la maison ». Moi je le fais rarement car nous sommes rarement à la maison. Nous instruisons nos enfants de manière différente qu’à l’école. Nous aimons à dire que nous instruisons nos enfants dans la vie de tous les jours et dans la société avec des rencontres d’autres enfants à travers dans temps ludiques et éducatifs.

Tu l’auras deviné : mes enfants (et les enfants en général) sont un sujet qui me passionne ainsi que le sujet de l’instruction en famille.

J’ai exercé durant 14 ans en tant qu’éducatrice spécialisée auprès d’enfants avec autisme. Suite à notre choix de vie, de famille, j’ai demandé récemment une rupture conventionnelle pour monter mon entreprise et pouvoir exercer une activité en adéquation avec notre choix d’instruction en famille.

Mon idée de Vie familiale est de vivre à travers le monde avec mon mari et mes enfants pour apprendre dans le Monde et auprès de diverses personnes tout en inspirant et aidant ma communauté.

Je suis au début de ce parcours. Tu vas donc pouvoir le suivre et voir toutes nos aventures. Je ne connais pas encore mon chemin mais je sais qu’il sera semé de remises-en question (ça commence déjà), de doutes, de joies, de déceptions, de victoires et d’Amour ! Il s’agit d’un chemin de vie, le nôtre. Tu pourras cependant t’en inspirer soit en prenant des astuces soit pour ne pas refaire nos « erreurs ».

Mes idées / mon état d’esprit :

Pour ma part, je considère que « nos erreurs » nous servent à avancer et n’en sont donc pas. Il s’agit juste d’apprentissages sur notre chemin.

Je m’efforce, que ce soit dans la vie de tous les jours et avec nos enfants, de positiver les pensées, les paroles, les aléas, les aventures, les actes qui sont là pour nous faire grandir, évoluer.

Tu verras que je suis une femme et une maman comme toi qui fait de son mieux à chaque instant. Je m’adapte, je teste, je réessaye différemment. Dans tout ce que je fais, je l’adapte à moi, à mon environnement, à mes capacités et à mes idées.

Par exemple, en éducation, je connais plusieurs courants. J’adore prendre ce qui me parle le plus dans chaque méthode et l’adapter à chaque enfant. Appliquer une seule méthode à la fois, ce n’est pas moi. En mélangeant les méthodes et en les adaptant à chacun, c’est ça ma méthode.

Il y a des moments où une technique fonctionne avec un enfant mais pas avec l’autre, ou bien, aucun des deux n’y adhère. Il peut m’arriver de craquer, de pleurer mais toujours je me recentre et je propose une autre solution. Bref, je n’ai pas ni de potion magique ni de baguette magique, je suis juste moi. Je suis humaine et je fais de mon mieux et toi aussi. J’en suis sûre !!!

Il y a un an je me suis mise à découvrir et aimer le développement personnel. Ce que je trouve fascinant dedans c’est que cela t’aide à te comprendre et à évoluer et surtout cela est utile avec et pour tes enfants. Ils sont un merveilleux exemple pour progresser.

En effet, nous avons fait le choix d’une instruction la plus bienveillante possible. Nous nous améliorons de jour en jour. Grâce à diverses lectures, je m’enrichis et mes enfants sont ma source d’inspiration pour leur proposer des outils adaptés (ou non).

Enfin, je m’intéresse au zéro-déchet. Même si j’en suis encore loin, j’applique la méthode des petits pas. Dès que je le peux, je fais moi-même dans la limite de mes possibilités (temps, argent)

Ce qui est génial dans l’instruction en famille c’est que les enfants apprennent au quotidien et quand j’apprends ces démarches-là, j’espère que pour eux cela sera une norme.

Avec tout cela je te sens prêt(e) à embarquer dans notre aventure et vivre avec nous !

Si des sujets t’ont parlé, inspiré dans ma description et que tu aimerais en savoir plus. Vas-y partages le moi en commentaire ! 😉 Merci

Belle aventure sur ton chemin

A bientôt

Stéphanie

4 réflexions sur “Qui suis-je ?

  1. Très belle description d’identité et de chemin de vie.
    J’ai envie d’en savoir plus sur le vivre à la « campagne parisienne ».
    Quels sont les signes dans notre vie qui pourrait nous faire penser que c’est le moment de passer à l’IEF?
    Comment faire pour que les enfants en IEF jouent grandissent apprennent des choses avec d’autres d’enfants qu’ils peuvent par exemple rencontrer pendant les heures classiques de classe?

    J'aime

    • Coucou Claire!
      Merci 🙏 pour ton message.
      Vivre à « la campagne parisienne » c’ est pouvoir vivre dans un endroit entouré de nature et ressourçant pour nous, adultes et enfants, tout en étant à 40km de Paris, nous permettant d’ y faire des activités régulièrement. Allier campagne et Paris: c’ est ça « notre campagne parisienne ». 😉😂😍. Merci j’ y reviendrai dans un article. 😘

      Les signes pour passer à l’ IEF sont variés ( difficultés à l’ école, enfants en avance ou en retard sur programme, harcèlement, mal être de l’ enfant, vie nomade…) Voici les principales qui me viennent en tête: liste non exhaustive. Le plus important c’est d’être à l’ écoute de son (ses) enfant(s). J’y reviendrai dans un article si cela te parle? 😉

      Ah ah!!! 🙂😍J’ADORE cette question: comment socialiser les enfants IEF!!🧐 🙏. Ça tombe bien c’ est un des sujets que je voulais aborder. Se renseigner, s’ entourer d’autres familles (associations, médias sociaux). Mes enfants 👦👦rencontrent très régulièrement leurs copains et des nouveaux 😉😂. Voici un début d’ infos😉. Je reviens dessus rapidement. 😘.
      Bises à bientôt et belle aventure sur ton chemin.

      J'aime

  2. On se connaît depuis longtemps et c’est vrai qu’il y a plus d’un an, le développement personnel ne t’interessait pas encore… moi j’étais en plein dedans (et Merci à Raph, [Rafoul comme disait ma grande il y a quelques temps lol] de m’avoir conseillé les 4 accords tolteques: quel livre inspirant!!!).
    Je pense que je continue d’évoluer à chaque instant de ce côté là; et je pense le transmettre sans m’en rendre compte à mes enfants… ma plus jeune, l’année dernière (elle avait donc 7 ans) m’a dit en parlant d’une copine : » je suis triste de ne plus la voir… »
    Moi: « Tu sais ma chérie c’est la décision de sa maman (qu’elles ne de voient plus) »
    Ma fille: « maman, on pourra lui écrire 1 lettre demain ? Et puis on la jettera à la poubelle, comme ça; ca sera comme si je jettai E (la copine mais sous entendu leur amitié ) à la poubelle »
    Ce processus de résilience, certains adultes ne l’acquiert jamais! Alors je suis fière que ma fille, d’elle même ait trouvé ce stratagème pour évacuer son mal être à cause de cette histoire… stratagème digne d’un livre de développement personnel !!!
    #mesenfants #mafierté

    Aimé par 1 personne

    • Merci Anne-So (ma Soeurette : ma sœur de cœur et plus : pour ceux qui ne nous connaissent pas encore 😂🥰). J’ adore cet exemple: acquérir la résilience le plus tôt possible est selon moi, un super atout pour sa vie d’ adulte. Bravo 🎉 à toi et ton parcours. Évoluer en tant qu adulte, permet à la maman que tu es de donner le meilleur de soi à ton enfant. L’ imitation est un outil d’ apprentissage exceptionnel. Bientôt un article sur ce sujet ici 😉. Merci à toi.🙏. Tu as été un « modèle » pour moi, en étant maman avant moi. L’ imitation en tant que maman est également important.Nous sommes tous des êtres « copieurs » et c’ est en partie grâce à cela que nous grandissons. 😉 C’ est cette raison qui me pousse aujourd’hui à partager mon vécu pour aider les futures ou jeunes mamans. 😍🥰

      J'aime

Répondre à surlecheminslc Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s